RSS

Archives de Tag: pipe

« Dieu vit que cela était bon »

« T’es vaginale ou clitoridienne ?« 

Et autres questions à la con que les mecs te posent car ils n’y connaissent rien aux femmes. Et auxquelles les femmes répondent car elles ne connaissent pas grand chose … aux femmes.

J’ai commencé dans le sexe vachement tôt. J’ai pu te raconter mes premières expériences masturbatoires dans la chambre des garçons, chez ma grand-mère. Je t’ai épargné mes expériences homosexuelles avec ma petite voisine dès l’âge de 5 ans (parents, surveillez vos enfants, car ils vous surveillent … elle voulait que je lui fasse comme papa faisait à maman : my first cunnilingus).

Bref, depuis fort longtemps, j’attire les convoitises …

Je me souviens d’une discussion entre copines au lycée où les filles parlaient de pipe. Je me suis longtemps demandé ce que des minettes de 15 ans trouvaient de si génial dans le fait de fumer des pipes … bien plus tard j’ai su que ça s’appelait aussi fellation, et je me suis souvenue de cette BD où le monsieur mettait son pénis dans la bouche de la dame … et elle n’avait pas l’air d’aimer ça ! Berk

Je ne te raconte pas non plus toutes les aventures et les exploits sexuels que je suis censée avoir eus. Ou encore le type qui refuse de sortir avec moi parce que « tu sembles vierge » et qui déchante quelques mois plus tard (tu te reconnais ? tu te mords les doigts hein ? )

Une copine lesbienne prétendait que j’avais plus de glandes sexuelles que la moyenne. N’importe quoi !

Tout ça pour te dire que je suis entourée d’une aura vraiment sulfureuse et je ne comprends pas pourquoi.

Certes, je parles cul, crûment … mais avec mes amis, des gens avec qui je me sens à l’aise …ou quand j’ai trop bu. In vino veritas … Ou tout simplement quand je l’ai décidé.

Du coup, j’apprécie moyen moins d’être pointée du doigt, tagguée sur des sujets sexuels et vulgaires. Je ne parle pas de MA sexualité : sauf avec mon partenaire potentiel. Il n’y a que lui que ça intéresse de savoir ce qui me plaît.

Par contre, je parle aisément de sexualité car je trouve ça déplorable, lamentable, pitoyable, hallucinant, et ce que tu veux encore qu’au XXI ème siècle le  sexe soit encore tabou. Les tabous, on en viendra à bout … Putain j’espère …

Pendant longtemps, et à cause de mon expérience et de mon éducation, je trouvais que le sexe c’était sale. Objectivement, c’est juste crade quand même, cette sueur, ces odeurs, ces sécrétions … Eeeerk. Et puis j’ai intégré que « Dieu vit que cela était bon« . C’est donc que ça ne sert pas qu’à se reproduire. C’est donc la raison pour laquelle on ne jouit pas à chaque examen gynécologique. Et tu sais quoi, je trouve ça plutôt bon en fait quand c’est bien fait … (tu connais la chanson « j’aime la levrette, savez-vous comment ? quand elle est bien faite … » )

Et donc je crois qu’il est essentiel d’apprendre aux femmes (et aux hommes) comment fonctionne leur corps, que le clitoris n’est pas juste un petit bouton mais bien un ensemble plus vaste, que toutes les femmes sont des fontaines.

Et j’ai aussi l’ambition de faire la même chose pour les hommes.

Une amie m’a proposé d’être l’ambassadrice de sa boutique de sextoys. Je m’en viens te demander ton avis. Et si je créais une page FB pour Fernanda sur laquelle je commercialisais les produits ? une page qui nous servirait à délirer et déconner ? A partager sur des questions de couple, de sexualité (je fais ça tous les jours, j’aurais jamais du faire droit), tout en gardant le ton de ce blog. Tu y participerais ? Activement ?

 
 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Si ça se suce …

Je ne pense pas mentir en disant que nous, femmes antillaises, sommes expertes en choses qui se sucent.

Certaines de nos sucreries nécessitent d’être sucées, à peine de se péter une dent. Je pense ainsi au Solibo. Méfie toi de sa couleur, il a toujours le même goût, celui écœurant du sucre …

Nos fruits aussi sont parfois bons à être sucés. Les tamarins (de plus en plus acides) et en cet été, les quénettes … De charmantes petites boules de chair corail que tu suces jusqu’à sécher le noyau … Et l’exercice devient périlleux lorsque tu as des quénettes jumelles, ou lorsqu’elles sont énormes. Il s’agit quand même de tout mettre en bouche, et de rester digne et sexy … Oui parce que c’est vrai, et c’est comme pour tout, même quand tu suces, on n’a pas besoin de savoir ce qui se passe dans ta bouche. 

Image

 

 

Image

Tu as les mangues aussi. Alors toi, z’oreilles, tu ne connais que la grosse et immonde mangue du Brésil, qui arrive verte et immangeable sur les étals de ton hypermarché. Moi je te cause d’une variété inouïe de mangues. Parfois petites (comme les Moussache) ou plus grosses (comme les coco bèf). On les appellera des mangots pour les différencier de l’obscène mangue Julie. Tu as certainement appris à couper ta mangue, et à la quadriller précautionneusement, puis jeter le noyau à la poubelle. Chez moi c’est péché. La peau d’une mangue, ou d’un mangot, s’arrache avec les dents. La chair se mange en prenant bien soin de ne pas trop garder de fils (ou poils) dans les dents, et le noyau se suce, car il ne faut rien jeter.

Image

 

Mon île regorge de saveurs. Tu goûteras aussi le Floup, au sirop, au jus de fruit ou au lait. C’est une sorte de Mr Freeze, en mieux. Certes, plus court, mais maousse costaud. Et c’est tout un art de positionner cette chose rigide dans la bouche, ouverture sur l’un des côtés, de le sucer, voire de le purger pour faire monter le jus. En effet, je ne sais pour quelle raison, on n’a jamais vu une Antillaise couper tout le haut de son Floup pour le manger. Tout un rituel.

Image

Alors voilà, depuis que je suis arrivée, je suce … Born to suck, tu vois …

Et selon le magazine Elle, il paraît que ça cimente les couples … Alors
1. J’ai pas du sucer mon ex suffisament (en même temps, j’ai des circonstances atténuantes …)
2. Je m’abstiendrai de sucer mes « plans cul ». On sait jamais …

 

C’est fort dommage tout ça… Moi qui espérais qu’à mon retour à Toulouse j’aurais de quoi sucer … Hmmm une Chupa chups … Cerise, mon parfum préféré …

Image

 
2 Commentaires

Publié par le 26 juillet 2012 dans Grosso Modo ...

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,