RSS

Brebis galeuse vs Bon chrétien

24 Août
Brebis galeuse vs Bon chrétien

Paix et Bien

Ouais, je commence par te bénir…

Parce qu’on ne peut pas franchement dire que les  Cathos soient en odeur de sainteté de par chez moi. J’ai pas dit Jésus. J’ai dit ses sbires … Ils me sortent par les pores avec leur grands discours, qui sous couvert de témoignage de vie trop belle, éclairée par l’Amour du Christ, balancent du jugement et de la condamnation.

Je suis catholique, j’aime le Christ (figure-toi que c’est réciproque … c’est bien le seul … enfin, Il m’aime plus que je l’aime … Je peux continuer comme ça longtemps, parce que je t’assure, on a une super belle histoire d’amour tous les deux … mais ce sera le Secret du Roi ).

Par contre, je ne fais pas « profession » d’animer la blogosphère d’articles ne traitant que de thématiques religieuses. Y’en a qui font ça très bien. Parmi eux, Edmond Prochain (le premier que j’ai « followé ), Henry le Barde ( dès fois i’ m’fait rire) Et récemment Nystagmus.

La minette a répondu au rédac de Chrétiens de gauche. Tu penses bien, un article qui parle seske, je lis ! Autant j’ai pu acquiescer à certaines affirmations de l’article à l’initiative de la polémique, autant la réponse de Nystagmus, si parfaitement chrétienne, m’a laissé un goût amer de vomi dans l’arrière gorge … Tel est mon ressenti. Après tout, elle témoigne de sa vie, de sa recherche du Meilleur. Qui peut lui reprocher ? Personne. Néanmoins, tout en étant déjà dans le Club, j’ai été mal à l’aise, car cela m’a renvoyé à plus loin.  (C’est bizarre hein la vie .. Je discutais avec une amie de la faculté que les gens ont à te détester à cause de tes qualités. Here we are …)

Il y a 9 ans de cela, je menais une vie parfaite de dépravée. Ton curé dirait « une vie dissolue ». Non, je n’ai jamais été de ces filles qui se tapent minimum un mec par semaine. J’ai plutôt eu de longues années mois (ça fait moins mal ) de célibat  forcé sans entracte. Je cherchais l’Amour. Je voulais et je veux encore de l’Amour dans ma vie. Après tout ce que j’avais enduré, j’avais le droit d’être aimée, pas d’être utilisée, écrasée, manipulée. Un 27 août, à bout de forces, j’ai fait cette rencontre. La rencontre de l’Unique, du plus beau des Enfants des Hommes, du plus doux, du plus humble, du plus tendre, du plus drôle, du plus juste, du plus miséricordieux. Bref. De Jésus-Christ, Fils de Dieu.

S’en sont suivies deux années de remise en cause sévère de ma vie. J’étais intégrée dans un groupe de prière. J’allais à la Messe tous les dimanches et en semaine aussi, car « un chrétien seul est un chrétien en danger » .. On est un troupeau de brebis kromignones ou on ne l’est pas … Les chrétiens que j’ai rencontrés à cette époque étaient pour la plupart fascinés par mon témoignage de conversion radicale. J’étais la prostituée convertie. Ben quoi, j’ai le droit de prendre du galon bordel. Pour la Gloire de Dieu en plus. J’exhortais mes comparses vivant en union libre à la chasteté, façon rabbin musulman ayant reçu l’esprit de Toronto. Le mot magique. Et j’exhortais, comme j’avais été exhortée. « Restes pure de tout péché, car sinon tous le démons que la Grâce ont expulsés de toi reviendront par légion » (Luc 11, 24-26 ). « Le sexe en dehors du mariage est abominable. » « Une telle parole de feu sortant de la bouche d’une femme ayant commis tant d’impuretés ( me semblait qu’on était que 2 à chaque fois ..) ! Tu ne pourras qu’être religieuse » … et fermer ta gueule dans un couvent …

Mais durant ces 2 ans, j’étais célibataire. Et je me demandais, ayant déjà goûté la Chose impure et vile de l’homme, comment exhorter les couples illégitimes devant la Loi à la chasteté. En août 2005, mon Seigneur et mon Dieu a eu une idée que seule Sa Sagesse peut concevoir. J’ai rencontré Ex-Mari ! Je me suis engagée dans  un groupe de prière charismatique sur Toulouse, en fréquentant des « prophètes » (peuchère !) et en témoignant encore et encore comment Dieu m’avait sauvée de la luxure. D’façon, la virginité, y’a que ça de vrai. La meuf à donf. Tellement à donf que Jésus a trouvé la réponse à mes problèmes : je suis tombée enceinte de mon précieux Grand Grumeau 4 mois plus tard.

Alors là, les foudres se sont abattues sur moi ! « Tu portes l’enfant de Satan » (véridique ! ), « Comment oses-tu t’approcher de l’Autel alors que ton corps montre ton péché ! » (ben en mettant un pied devant l’autre …) « tu fais moins la maligne hein ! Allez ! tu n’as jamais cessé ta vie de prostituée ? » (ben non, Ex Mari me payait en Carambar, connard …)
Et grâce à Dieu et à ce bébé que je portais en moi, j’ai cotôyé ma grande amie : la Miséricorde. Personne ne savait que je n’avais jamais été une prostituée : j’ai été jugée et condamnée. Personne n’a jamais su la douleur que c’est d’être convaincue intimement d’avoir trahi le Christ, mort pour toi sur la Croix, d’avoir envie de mourir et de se répéter sans cesse : «  le suicide c’est péché ». Personne ne sait ce que c’est que de vivre 6 ans de mariage auprès d’un homme adorable et patient et d’être dégoûté à sa simple vue car il est celui par qui les légions ont pénétré en mon sein (c’est pas vrai hein, Ex-Mari ! ) Il est celui qui m’a fait rompre le vœu de chasteté que tu fais quand on t’impose le scapulaire (A fond la meuf, j’te dis !) 6 ans à vivre le sexe comme dégueulasse, comme impur, comme un viol. Et surtout à fuir toute relation conjugale (Suis comme Nystagmus, tu tires un coup et je conçois). Pourtant on était bien partis, dans notre quête du Meilleur. On a frappé à la porte des couvents, des presbytères pour être aidés dès le début, même sans être fiancés, à répondre à la proposition de chasteté. On a trouvé incompréhensions, portes closes, mails sans réponse. Et aujourd’hui, divorcés, 2 enfants, nous sommes (enfin surtout moi, faut pas déconner : pute un jour, pute toujours) maudits. Nous ferons de ces anges des dégénérés. Je n’aurais jamais du ouvrir les cuisses (entendu sur le parvis de l’église, un 15 août).

Pendant ces 6 ans de grande souffrance, j’ai trouvé le cœur aimant d’une religieuse qui m’a accompagnée. Elle m’a envoyée vers des psys, des conseillers conjugaux, des coach. Mais avant tout vers le Christ.

J’ai rencontré des gens surprenants, convertis … dans des clubs libertins (Marie tu devrais penser à surveiller les fréquentations de ton Fils !! Et ce sont les miens qui seront dégénérés !!!!!) Et la Miséricorde était le point central de tous ces témoignages. Des âmes blessées, assoiffées d’amour et comblées par le Christ. Celui-là même qui n’est pas venu pour juger mais pour sauver. Ce Bien-Aimé des  Cieux qui a pris en plénitude notre condition humaine pour venir vers nous et cheminer avec nous.

Et aujourd’hui, en dehors de rares personnes telles que ma religieuse, et de personnes sachant qu’elles peuvent demander un accompagnement spirituel, qu’y a –t-il ? Des gens qui sillonnent la France pour distribuer la Miséricorde et faire œuvre de Justice. Dieu les a aimés dans leur merde et les envoie dire aux autres qu’Il n’est pas dégoûté de nous.

Pour le reste, il y a une pastorale de merde. Des gens mal formés, remplis d’eux-mêmes, investissant un ministère comme un rôle au théâtre, jugeant à tour de bras, condamnant et scandalisant les Petits. Combien de suicides ? Combien de gens qui sont partis loin du bercail et ne veulent revenir car blessés dans le plus profond, le plus intime ?

Non, « rien ne me séparera de l’amour de Jésus », pas même mon plus grand péché. Les putes reçoivent l’absolution à Lourdes, tu sais … Mais pas la divorcée qui a refait sa vie … Je ne comprends pas tout …

Par contre, j’ai un mépris violent contre les Chrétiens. Je peux pas en voir un en face sans avoir envie de lui gerber le livre de Sainte Françoise Romaine sur sa vision des enfers. Ou de l’étrangler avec la chaîne qui porte sa croix et sa médaille miraculeuse* (attrape-troll). J’en ai marre d’être jugée. Putain (je fais les mots clés que je veux !) les gars, c’est pas parce que vous avez rencontré la Vérité, qu’il faut tout se permettre : «car du jugement dont vous jugez on vous jugera » (Matthieu 7,1) Je te le dis frangine brebis, ça va chier des poissons ton comportement au Jugement dernier !!!

Tu es Lumière ! Sois lumière pour ton frère. Va jusqu’à lui, tends lui les bras, le cœur, prends le dans sa merde, nettoie-le, soigne –le, mets le sur pied, ressuscite-le. Montre lui tout ce qu’il y a de beau et parfait en lui au lieu de surligner souligner pailleter son péché. Aime, bordel !!! Car c’est à cela seulement que l’on saura que tu es disciple. On s’encule gaiement de tes dogmes et de tes principes dans « le monde ». On veut de l’Amour. Souviens-toi d’où tu viens !

En fait, ce trop long post n’est pas une réponse à Nystagmus, manifestement.

Mais mon cadeau d’anniversaire pour nos Noces de Faïence. Alors mon Amour, fais de nous des disciples et pas des pharisiens. Je veux bien comme cadeau encore plus un regard aimant sur tout être et sur toute chose. Mais tout ce qui Te fera plaisir fera mon bien.

 

Edit 1 : Je ne suis pas une bloggeuse catho, cherche pas …

Edit 2 : C’est rigolo qu’on cause de tout ça, parce que depuis ma conversion, voilà la Parole qui m’accompagne : «  […] vous n’êtes pas sous la Loi, mais sous la grâce  » (Romains 6, 14 )

Publicités
 
16 Commentaires

Publié par le 24 août 2012 dans Grosso Modo ...

 

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , ,

16 réponses à “Brebis galeuse vs Bon chrétien

  1. Fce2

    24 août 2012 at 10:45

    Billet fort fort intéressant…
    J’ai été éduquée et scolarisée catholique, non par convictions religieuses familiales (pense donc, mon père était juif non pratiquant ^^) mais pour le « standing ». J’ai vécu alors les pires années de ma vie, même si j’ai toujours été particulièrement touchée par Jésus (en tant qu’homme et non pas en tant que fils de Dieu). J’étais une gosse turbulente, à l’image de ma situation familiale… toujours punie, souvent pour pas grand-chose, les soeurs me menaient la vie dure, ma mère était satisfaite, et moi dans l’incompréhension totale de cette religion telle qu’elle était appliquée. Par ex, de l’utilité de se prosterner tous ensemble devant des statues alors même que cela est clairement interdit dans la Bible ?
    Pour autant, par la suite j’ai beaucoup péché et il m’a été beaucoup pardonné…

    Aujourd’hui, j’ai trouvé dans le bouddhisme (que j’étudie mais ne pratique pas – 223 règles strictes) quelque chose qui fait sens, pour moi. Qu’on le considère en Occident davantage comme une philosophie que comme une religion, peu importe. Il n’y a là ni enfer, ni purgatoire ni paradis, ni culpabilisation, mais une responsabilisation personnelle de nos actes, impliquant et invitant à la compassion et au respect collectif, ici et maintenant, pour commencer… (les histoires de karma c’est encore autre chose : ce ne saurait être en aucun cas une excuse fataliste ou une autre interprétation des notions d’enfer/paradis). Il n’y a pas non plus de notion de l’Apocalypse, derniers jours et châtiment divin tsétéra.

    On en reparle prochainement sur mon blog, avec une histoire de Bouddha au sujet de la mort, qui frappe inévitablement chacun de nous. Tu verras, c’est bien différent du dogme catholique ^^

    [Soyez votre propre lumière, votre propre refuge]
    dernières paroles de Siddharta Gautama (Bouddha)

    Bises, cocotte !

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 13:09

      Je n’adhère pas au bouddhisme (en même temps, je ne peux pas manger à tous les râteliers … toute « prostipute » que je sois, paraît-il, lol ! ). Néanmoins je fréquente des personnes de tous horizons et croyances qui me confortent chaque jour sur l’importance de l’Amour et de la Justice.
      Votre témoignage en est un bel exemple et je vous remercie.
      J’ai connu le parcours « école catho » qui m’a donné les bases de la religion. Je dis de la religion et non de la foi. Or on est censé transmettre la foi, l’Amour, et pas des règles qui sans cet Amour n’ont aucun sens.
      Donc j’affirme derechef que la pastorale est un problème dont il faut parler.

      Je vous espère heureuse dans vos choix, dans votre chemin de vie et j’appelle sur vous toutes les Bénédictions du Ciel
      (profitez-en, ça n’arrive JAMAIS sur ce blog ! )

       
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 13:10

      Rhaaa merde Chouquette ! je ne t’ai pas reconnue ! ça va bien ma caille ?

       
      • Fce2

        26 août 2012 at 10:07

        Voué, mais j’aime bien quand tu me vouvoies, c’est très classieux, je trouve !!

         
  2. Marc

    24 août 2012 at 12:46

    Beaucoup de violence dans ces lignes. On ressent de grandes blessures. Ce n’est que mon petit avis (les avis c’est comme les trous du c*l, tout le monde en a un), mais il y a un équilibre à trouver entre « la loi » et « l’amour ». L’une ne se passe pas de l’autre… Il est, à mon sens, illusoire de vivre en dehors de l’enseignement de l’Église une fois qu’on l’a compris (ce qui est, déjà, un gros travail.) C’est peut être un comble pour vous, mais je me sens jugé et agressé par ce post parce que je n’ai pas eu de vie « dissolue ». Et aussi parce que je ne « m’encule » pas des dogmes et des principes de l’Eglise.

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 13:05

      Ouais, ben vous n’avez pas compris grand chose.
      Les dogmes ne sont que des règles absurdes sans l’Amour du Christ et la lumière de l’Esprit saint. Voilà ce que je dis.
      Relisez bien :  » J’aime l’Eglise, dans sa dimension humaine, ses dogmes et ses propositions de vie, car elles proposent un chemin certain de sainteté. Moi, la Perfection dans l’Amour, ça me botte. »

      Je ne conspue pas l’Eglise mais la pastorale. C’est à dire l’incompétence et le manque de miséricorde et de justice de gens qui se croient investis d’une mission, se donnent de l’importance et passent de ce fait à côté de leur vocation qui est tout simplement l’Amour.

      Et oui, j’aspire à vivre chaque jour de ma vie de l’Enseignement de l’Eglise, car autant j’ai été ramenée à Dieu par une musulmane, autant ça reste le Christ qui m’a choisie. Je prie pour Lui rester fidèle chaque jour
      de ma vie.

      Bonne relecture si le coeur vous en dit … Et merci de votre contribution (pour les gros mots, c’est la marque de fabrique de ce blog qui à l’origine n’a pas vocation à parler de ma foi … )

       
  3. Vianney +

    24 août 2012 at 13:41

    Merci.
    Pour la bonne claque dans la gueule, comme je n’aime pas m’en prendre mais qu’elles font parfois du bien (ouais, bon, hein, la syntaxe… zut).
    Pour cette phrase que je me mettrais bien quelque part entre Jean l’Évangéliste et Thérèse de l’Enfant-Jésus et de la Sainte Face (et non pas ailleurs, ou alors t’as rien compris) : « Les dogmes ne sont que des règles absurdes sans l’Amour du Christ et la lumière de l’Esprit saint. Voilà ce que je dis. » Ce que dit d’ailleurs exactement Nystagmus aussi.
    Pour cet amour du Christ et de son Eglise qui ne transparaît pas forcément de manière immédiate dans votre article, mais que je perçois quand même, d’autant plus qu’il est dit clairement.

    Et d’être là, aussi 🙂

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 13:56

      Rhooo Vianney comment vous parlez ! J’aime beaucoup …
      Ne me mettez pas à côté de Thérèse, elle va me faire éternuer avec ses roses !!! (je rigole, on s’aime beaucoup : qui aime bien, taquine bien )

      Meuh oui, j’aime mes frères ! Ils sont parfois craignos, mais bon … Je persiste à dire qu’il faut repenser la pastorale, voilà.

      « Et d’être là, aussi » rhooo, je suis toute z’émue … Et heureuse d’être là.

      Bénédictions sur votre vie !

       
  4. Marie

    24 août 2012 at 13:59

    oh, je me retrouve un peu… Pourtant je suis catho depuis toujours. Je suis tombée dans la marmite des la naissance, et pourtant les cathos bien pensants me font horreur aussi. Je vais à la messe, je suis mariée, j’ai des enfants ( et même ils vont aussi à la messe le dimanche! ) bref, je suis une vraie catho certifiée, confirmée… et pourtant, les cathos bien sucrés avec la jupe 3/4 et tous les sandales aux pieds y ménervent, y ménervent…. Leurs conseils et leur remarques, j’en peu plus, ils m’agacent et j’ai déjà, eu 100.000fois la tentation de leur dire: Merde et d’ouvrir les vannes de tout ce que je retiens depuis trop longtemps…et puis comme je suis un peu lâche et paresseuse, je me tais, mais ça me fait, du tort…
    Et puis on tombe sur un texte, ou un blog catho différent, on rencontre un prêtre qui a des tripes, ou un vieux saint prêtre qui ne vit plus que par sa Foi, et on se dit que ouais, il y a des cathos super, qui se décarcassent mieux que Ducros, et puis y en a pas qu’un, finalement il y en a plein, mais très, très discrets. Evidemment on voit mieux les religieuses en bouclettes et les bigotes acerbes, mais finalement, moi, est-ce que je suis mieux? Non, je suis juste différente. Le Christ m’aime aussi, et je peux finalement leur apporter quelque chose, apporter ma pierre ou mon petit caillou à l’Eglise. Parce que finalement le Christ, ils nous demande aussi d’être témoin et comme nous sommes tous pêcheurs, de montrer qu’on essaie de revenir à chaque fois de nous améliorer ensemble, bref de vivre en chrétien. Surtout reste bien dans l’Eglise et montre tes faiblesses, tes questions, tes emmerdes et tes difficultés…parce que finalement chacun à les siennes d’emmerdes, ses poisons, ses horreurs ses trucs pas drôle du tout et qu’on veut cacher aux autres. Alors ensemble on fera une Eglise plus ouverte à ceux qui ont des problèmes et qui eux n’ont pas eu une enfance bénie comme la mienne ou un cadeau comme ton 27 Août ( bon anniversaire!) Quand on voit l’ouverture et l’amour de Benoît 16 ou JP2, de l’Eglise et bien on pourra ensemble révolutionner la planète, sans jupe 3/4 ni sandales, sans bouclettes et médailles, mais avec les textes de Benoît 16 et l’amour de l’Eglise et surtout sans complexe… L’Eglise à besoin de toi, de moi et de Nystagmus et des autres.

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 14:50

      Pffff Marie !!!

      1. AMEN, que dire de plus ? (le Pfff, c’est pour rire et te faire croire que j’allais te descendre en flèche … je sais, suis trop taquine !)
      2. Merci pour tes encouragements et tes bénédictions
      3. Merci pour notre anniversaire. Puis-je oser te demander de communier à Ses intentions pour moi ce dimanche ? S’il te plaît … (moi je peux que la communion de désir …)
      4. Bénédictions sur toi et sur ta famille !

       
  5. sylvain

    24 août 2012 at 19:16

    ‘Soir

    Alors ça c’est envoyé, je le prends au passage et c’est une vrai bouffée d’oxygène dans ce monde de faux semblants! La vérité est amère et je me vois me cacher souvent de ces chemins lumineux où la parole est forte, sincère et résolue. Votre amour pour Jésus et pour nous, ceux qui vous entourent, est une vrai grâce. Vous avez bien raison de bousculer la tiédeur, l’orgueil et finalement le rejet de la main tendue.
    Merci pour votre amour, Dieu vous bénisse

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 21:24

      Ben dites donc ! ça c’est de la bénédiction ou je ne m’y connais pas ! Mes Noces de faïence avant l’heure.
      Merci beaucoup à vous aussi d’avoir pris le temps de m’écrire cette gentillesse.

      Dieu vous garde !

       
  6. armel h

    24 août 2012 at 22:29

    Donc, si je comprends bien, vous reprochez à d’avoir témoigné de ce que la foi mise en pratique a changé dans sa vie (en l’occurrence de couple),
    parce que vous trouvez que c’est de la suffisance, du contentement de soi, et que ça revient à juger et insulter les autres,

    et en réponse, pour lui expliquer ce que c’est un vrai témoignage sur une vraie vie, vous expliquez ce que la foi mise en pratique a changé dans votre vie, … et combien les autres sont de méchants pharisiens hypocrites, eux. Ce qui n’est pas une insulte ni un jugement, ça, au moins.

    J’ai comme l’impression d’avoir pas tout suivi : vous lui reprochez quoi, au juste, finalement ?
    Les souffrances dont vous témoignez vous ont été infligées par d’autres, qui jugeaient et condamnaient, ce que ne fait pas, il me semble, son article, sauf si je ne sais pas lire le français.

     
    • lagrossefernanda

      24 août 2012 at 23:39

      Ben je confirme, vous ne savez pas lire le français.
      – Je ne la juge pas et j’appelle à ne pas le faire : d’où les mots en gras pour insister …
      – Je n’ai pas dit qu’elle me jugeait. D’ailleurs elle m’aime c’est elle qui le dit sur Facebook et je la crois. D’ailleurs moi aussi je l’aime et on dirait que je le dis dans l’article…
      – Je dis que le problème n’est pas l’Eglise ni ses dogmes, mais la pastorale qui est à revoir.

      Pffff …
      C’est juste parce que c’est un article catho, parce que crois moi mec, sous un autre article de ce blog, je t’aurais incendiée en bonne connasse que je suis. J’ai horreur des trolls qui lisent avec leurs pieds !

       
  7. Marie

    26 août 2012 at 12:14

    Fernanda, oui, j’ai prié pour toi et communié à vos intentions…et même toute la famille à prié pour la copine de maman 🙂
    Hier, je pensai à toi en tombant par hasard, (si tu crois au hasard!) sur l’histoire du fils prodigue…En fait déjà du temps de Jésus il y en avait qui croyait être du bon côté, du côté de la loi, sans doute un peu pète-sec et du bon côté des choses comme le fils aîné… et puis celui qui vit bien, se fout de tout mais qui sent que c’est pas « ça » et qui revient vers le Père en lui demandant pardon…Rien de neuf sous le soleil…Le Père nous attend toujours… qu’on soit le fils aîné chiant mais correct ou le fils cadet repentant… allez courage et si tu veux tu peux toujours me contacter sur mon mail. Bon anniversaire. Avec toute mon affection. On est fille du même Père, non?

     
    • lagrossefernanda

      27 août 2012 at 21:29

      Merci à toi et à tes fils !

      Figure toi que le fils prodigue est la parabole qui m’a été donnée en « pénitence » lors de ma première confession !!! J’ai eu droit en prime à une grosse accolade et un « bon retour à la maison ma fille ! » C’est beau, non ?

      Et oui, affectionnons nous ma chère soeur !

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :