RSS

Petite Pimbêche

21 Mai

les Pimbêches

Boudu je l’ai mauvaise. Ce que je vais écrire, je ne l’écris pas pour me justifier, mais pour donner un coup de pelle frontal à certaines.

Récemment, il y a eu débat sur Facebook au sujet de l’article d’une collègue blogueuse, mère au foyer. Certaines la trouvaient insultante vis à vis des femmes qui travaillent. Bof. Les femmes qui travaillent savent aussi être blessantes… Et on a le droit, chez soi, de dire qu’on est en colère.

Quant à moi, je ne suis pas mère au foyer, quoiqu’en pensent certaines. Je suis formatrice et consultante, indépendante. J’ai donc le loisir de travailler chez moi, de pouvoir être parfois disponible pour mes enfants, sauf quand je suis en déplacement. Quand je suis chez moi, je … travaille (recherches pour mes contenus, prospection commerciale, partenariats, apports d’affaires, réseautage …). Mais quand on est travailleur indépendant, on connaît le risque de, parfois, ne pas générer de chiffre d’affaire. Comment combler les blancs ? J’ai choisi Tupperware. Toi, tu fais ce que tu veux.

Depuis que je me suis lancée dans cette histoire, que n’ai-je pas entendu comme conneries de la part de femmes, parfois célibataires, mais en tout cas nullipares !!!

Hier, mon cher époux rentre et me fait un compte-rendu de sa prospection pour mon compte. J’ai eu droit à deux Écervelées qui considèrent que Tupperware est une activité pour femmes désœuvrées. Deux jeunettes d’une vingtaine d’années. Quand je pense que sur la concession toulousaine, le gros du chiffre d’affaire est réalisé par des jeunes femmes de leur âge, et qui travaillent à temps plein, en étant salariées, je les trouve carrément connes. Pendant qu’elles sont, pour la première à supplier pour une augmentation qu’elle n’aura pas de sitôt, et pour la seconde à se prostituer dans un travail où elle ne s’épanouit pas, les bébés monos de Tupperware engrangent des CA de 50 000€ (en 4 mois), et roulent en Mégane (tous frais payés par Tupp’, en plus).

Pourquoi les bébés monos salariées  ont un chiffre d’affaires si gonflé ? Parce qu’en étant salariées, elles ont un réseau plus important que des femmes aux foyers. Parce que non, Tupperware ce n’est pas juste une activité comme un club de lecture ou un atelier tricot. C’est un véritable métier, avec une vraie grosse partie de prospection, du chiffre d’affaires mais des cadeaux aussi. C’est une entreprise où les commerciaux sont mis en valeur tous les mois et encouragés, et félicités. Tu en connais beaucoup toi, de boîte avec une éthique pareille ?

Je reviens aux femmes au foyer. C’est quoi cette image de la femme désœuvrée ? Ça te sort d’où ce préjugé de merde ? Quand elle se lève le matin, s’occupe des enfants avant de les envoyer à l’école, fait le ménage, le repas du soir, gère tous les papiers, respecte les délais, emmènent un tel au foot et l’autre à la clarinette, se couche la dernière. Tu la crois réellement désœuvrée, petite pétasse ?

Le pire, c’est quand cette femme désœuvrée, tu lui fais perdre son temps et de l’argent par ton injustice. Tu sais toujours où la trouver quand tu as besoin d’un conseil. Tu sais que tu peux compter sur elle pour te faire tes CV et tes lettres de motivations pour postuler à une offre à 3000 € bruts.  Tu ne te dis pas que  quand tu seras dans ton petit bureau avec ton salaire fixe, que tu auras gagné en partie grâce aux heures d’encouragement qu’elle t’aura fait bénéficier, elle, elle sera là à galérer pour savoir comment payer la mutuelle et l’assurance auto à la fin du mois.

Alors oui, en plus de son travail (son ménage ou son job déclaré à l’URSSAF), elle fait des ateliers Tupp’, ou d’autres formes de vente à domicile, pour arrondir les fins de mois par trop carrées.

Mais dorénavant, tu sauras que cette femme a d’abord un métier.

En ce qui la concerne, Fernanda t’encourage désormais à réfléchir à 2 fois quand tu auras besoin d’un conseil juridique, d’un coaching TRE (technique de recherche d’emploi) : c’est 100€ de l’heure. Sachant que je m’occupe de ton cas une matinée entière le plus souvent, tu y penseras à deux fois avant de dire des conneries plus grosses que toi.

En ce qui te concerne, je te souhaite une vie professionnelle sans accroc. Qu’à la venue de tes enfants, ta situation financière ne t’encourage pas à avorter. Que tu puisses trouver vite une place en crèche ou en assistante maternelle. Bref, que tu aies le choix d’avoir un enfant, de pouvoir travailler et de le faire garder par qui tu veux. Les femmes de ma génération, toutes situations confondues, se battent pour toi. Sois aimable de les respecter, comme nous respectons celles de la génération précédente qui ont souffert avant nous et qui te permettent aujourd’hui d’ouvrir ta gueule de pimbêche.

Et si tu étais moins conne, tu irais faire un tour sur le site de Tupp, ou tu me demanderais un catalogue. Tu verrais que les produits Tupp sont fait pour les femmes actives, voire pressées, genre toi. Surtout, parce que ta taille 32 n’est pas éternelle, tu verrais qu’on a plein de produits et d’idées recettes pour te faire cuisiner vite et sainement au lieu de te baffrer chez Quick.

D’ici là, tes préjugés et mes boîtes Tupp’, tu te les carres où je pense …

N’oublie pas: 100€ de l’heure, ok ?

On reste copines hein, vu que tu as dit à mon mari qui m’a dit. On fait comme si tu ne m’avais rien dit … Petite pimbêche, va !

Publicités
 
5 Commentaires

Publié par le 21 mai 2011 dans Grosso Modo ...

 

Étiquettes : , , , , , ,

5 réponses à “Petite Pimbêche

  1. Ninjä

    21 mai 2011 at 22:48

    Keuwhaaa ? Fernanda, tu es mariée !!!?? …. « Shocking! »

    En tout cas : bien envoyé !
    Certaines « working women » ont trop de préjugés nauséabonds sur la vie de mère au foyer ou de maman qui travaille à domicile.
    Combien on juste l’impression qu’elles se la coulent douce et attendent les allocs en sirotant leur thé pendant que Ridge Forester se fait cocufier pour la n-ième fois sur France 2 ?

    Moi, même après avoir vu ma mère souffrir de ces remarques alors qu’elle se démenait pour tenir une maison propre tout en s’acharnant à faire un boulot trop mal payé, j’ai eu ce sentiment que je me démenais suffisamment pour que ma femme (Geisha) s’occupe de la maison sans penser à se faire hara-kiri.
    En passant de « boulot fatiguant » à formation épuisante et week-end papa-nounou, pour finir à boulot mal payé, j’ai pensé égoïstement que sa vie était quand même plus facile que la mienne.

    Aujourd’hui, c’est rectifié (en tout cas, je pense être moins « boulet ») et je sais désormais que même si son impétuosité n’est pas toujours évidente à gérer au quotidien, il vaut mieux avoir une femme épanouie à la maison, qu’une aigrie déprimée qui se force à ressembler à ma mère. (qui elle même était aigrie et déprimée…)
    Petite Geisha, si un jour tu lis ça : je t’aime. Continue comme ça.

    Quant à toi, notre grosse (toujours?) Fernanda : bon courage pour tes soirées Tupp’ !

     
    • lagrossefernanda

      22 mai 2011 at 19:58

      Comme quoi, y’a que les cons qui changent pas … je te félicite.
      Sinon, ouais, je suis toujours grosse.
      Et pour mes soirées Tupp’, j’ai surtout besoin d’un entourage moins con, tu vois ….

       
  2. lagrossefernanda

    16 juin 2011 at 14:35

    Ouais… Merci la Belette
    En fait, Tupp, ça va pas le faire… j’ai mal démarré à cause de « mes copines » . Elles ont cru que je jouais à la dinette ou à la marchande. Elle ne m’ont pas fait profiter de leur réseau. Du coup, je vais devoir payer une partie de mon matos que j’ai du utiliser pour mes ateliers, vu que grâce à elles, je n’ai pas fait assez de ventes.
    Après, je salue aussi la sagesse et la vérité de ton commentaire.

     
  3. Angélique

    18 mars 2013 at 06:40

    Bien envoyé,
    Je suis chez tupp depuis un peu plus de 2 ans maintenant et que n’ai je pas entendu en voulant faire profiter des jeunes au chomage…

     » Mais je suis jeune… » AH c’est vrai du haut de mes 33 ans je suis déjà vielle.
     » je peux me trouver un vrai job » Et oui si je suis chez toi tu sais c’est que je travail.
    « Oui mais j’ai mon fils, je suis débordée » Ben moi, j’ai 4 filles ……
    Ah celle ci j’ai juste eu envie de lui dire : dis plutôt que t’as pas envie de te casser le c*l au boulot !
    En attendant, je doit etre payer pour boire le café d’après certaines personne, mais pendant qu’elles se vautre au fond de leur canapé ben moi je m’éclate et surtout je les emm****d !!! NA !!!!

    Depuis la fin de mon congé parental est passé par là et je cumul 3 job pour espérer un salaire à la fin du mois, alors que certaines espère que tout leur viendra sans rien faire….

    Alors bon courage à toi,

     
    • lagrossefernanda

      4 avril 2013 at 15:19

      Tu es mon idole ma chère !
      Pardon pour le temps de réponse
      4 filles en plus (j’ai 2 garçons si tu as du mal à les marier …)

      Je ne suis plus chez Tupp car j’ai un réseau tout pourrave. Mais je te souhaite vraiment bon courage.
      Tu as tout mon soutien. J’espère te revoir par chez moi un de ces 4
      Bises

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :