RSS

Dans tes rêves (2)

19 Mai

Déjà, je te dis pas bonjour. Je fais la gueule. Je t’ai même pas manqué … Pfff

Bon, je reviens à mon sujet. Je te ferai la gueule plus tard.

Nombreux m’ont demandé pourquoi je ne parle pas plus du Bogoss’ Pékin Express. Parce que … Mais j’ai un peu tendance à tolérer la diplomatie sur mon blog. Attention pas tout le temps, hein. Faut pas déconner non plus.

Bon. Trêves. Qu’est ce qu’un Bogoss’ Pékin Express. Parce que naturellement, je sais ce que sais. Je ne suis pas si moche et si grosse que ça.

C’est le mec qui en gros, a les moyens techniques de te mettre dans son lit. Pas parce qu’il te veut particulièrement, contrairement au Bogoss’ Koh Lanta qui fait une vraie étude scientifique de la sexualité de la Grosse. Non non. Le Bogoss Pékin Express a une carte de course et des objectifs à atteindre, vois-tu?

Il se lève le matin, pendant que sa dernière grognasse lui fait son café. Il la retrousse rapido sur le bord de la table de la cuisine. Il prend une douche, se fait moults gommages, met plein de crèmes, de parfums, (de mélange d’odeur, qui fait que quand il sort pour prendre l’ascenseur, toi tu as envie de gerber. Voisin, si tu me lis, salut à toi!) Il s’habille plutôt fashion, avec le tee-shirt près du corps, ou la chemise un peu ouverte sur un torse imberbe (j’aime pas les poils, alors j’écris ce que je veux! ). Quant au bas, je t’en parle pas, ça serait encore censuré. Surtout que pour moi, un beau mâle se caractérise par ses fesses. Tu sais tout de lui en regardant ses fesses. Enfin de lui, non, mais de ce que tu peux lui faire…. Mouhahaaa! Je te raconterai un jour si tu es sage … ou si j’ai trop bu. Et là! Action.

Il repère une minette, trop flattée qu’il l’ait regardée. Il la dragouille rapido. Le but étant juste de l’équarrir, et rapido aussi.

Parce que voilà ce qui caractérise le Bogoss Pékin Express: tout doit aller vite. Super vite.

J’en ai rencontré un. Un amour. Mon premier amour. Adorable, mignon, rebelle. Qui ressemble trait pour trait à John David de Secret Story. Plein d’idées, de projets, d’envies. Un gars débrouillard. Mais par contre, rapide ! 7 minutes, foreplays incluses. En fait, j’avais les yeux rivés sur le réveil, rapport à la position. J’ai pas fait exprès de regarder. Ceci dit, c’était ma première fois quand même. J’ai été traumatisée. Je suis arrivée sur la fac (parce que non, contrairement à ce que certains croient, je ne suis pas née enflammée des fesses ) et j’ai « habilement » posé des questions à mes potes. Ils ont essayé de me rassurer en me disant que 7 minutes, bah c’était bien nul, mais bon vu que j’étais vierge, ça valait mieux. Quoi? Quoi? Quoi?  « Ca valait mieux? » Bouchon, mon trésor, j’espère que c’est encore une des excuses à la con que  tu sais si bien trouver pour me rassurer. Parce que 7 mn, c’est pathologique, mon gars! Quelque soit la configuration gynécologique de la demoiselle !

Bon on a remis ça. Parce que figure toi, il avait quand même un côté Koh Lanta quand même. En même temps, j’ai de gros tétés et je mettais des jupes longues. Il adorait ça … Donc ça a un peu duré. Attention, je parle de la relation sentimentale, pas du sekse. Parce que là, c’était toujours rapido. A ce niveau là, je crois qu’il expérimentait une forme de taylorisme, en fait. Toujours dans le même sens, de la même façon et généralement la même durée.

Ben on a rompu … J’ai trouvé un mec après. Une tuerie . Le gars me sort à moi, Pucelle (oui parce 7 mn, même quand tu les multiplies, y’a pas de quoi rompre un hymen, si?): « Fais ce que tu veux ». Waaaaaaaaa! Ben c’était Luna Parc, mais en mieux. Mon gars, faut pas dire des trucs comme ça à Fernanda ! Trix rajouterait qu’il ne faut pas non plus me demander « que dirais ta mère si elle te voyait dans une telle position?! » C’est juste fatal.

Bon, je suis revenue vers lui un an après mon dépucelage. Parce que je suis un peu cochonne quand même. Histoire de lui montrer que quoiqu’il aurait pu penser, je ne suis pas si nulle au pieu que ça. Question de fierté. Je l’ai choqué le pauvre. C’est là que j’ai développé ma théorie sur le Syndrome de la Vierge. En fait, le mec te dépucelle, mais il n’arrive pas à sortir de sa tête que, une fois passé le cap de l’inexpérience, ben on peut s’aventurer dans de nouvelles contrées (je sais que ça pourrait porter à confusion comme formulation, mais si ça peut booster ta libido, ravie de te rendre service). Du coup, je lui ai fai le catalogue de tout ce à côté de quoi il est passé. Et me suis cassée. C’était sympa. Et il peut tenir plus de 7 mn, tu vois.

Parce que le Syndrome de la Vierge implique que le mec ait l’impression de te salir. Donc il fait vite pour se sortir de cette situation qui te dégrade. Mais dégrade-moi mon Chéri ! Et en fait, même si tu l’encourages, ça marche pas. Du coup, quand j’ai rompu et que j’ai été voir ailleurs, je suis rentrée dans le camp des cochonnes. Donc là, ça passait mieux. Ça passait tellement mieux, qu’il a voulu remettre ça. Mais il ne faut pas abuser des bonnes choses. Trop de Fernanda n’est pas bon pour la santé de certains. Qu’en penses-tu Trix?

Ceci dit, il n’est pas tombé que sur des Pucelles. Et j’ai ouï dire qu’il a appliqué le taylorisme à d’autres. En effet, le Bogoss’ Pékin Express est là pour aller de meuf en meuf, choper des indices, et gagner (des morpions? ). Donc, je pense que d’autres ont pu subir les 7 mn. En échange d’un maillot de bain, d’une paire de lunettes, d’une nouvelle montre…

Car en fait, le Bogoss’ Pékin Express est un peu une pute.Et comme la majorité des gens qui choisissent cette voie-là, il y a une souffrance derrière. Parce que c’est quand même un peu pathologique de ne pas pouvoir se poser avec une même meuf. D’avoir toujours besoin de plaire, d’être rassuré … Regarde John David, tu me crois si je te dis qu’il vit encore chez sa mère? C’est pas parce qu’il n’a pas les moyens de faire autrement. En fait, je crois ces mecs amoureux de leur daronne, mais frustrés de pas pouvoir se les taper.

Fait pitié, nan? Du coup, je m’interroge, ayant deux lardons. Parce que contrairement à la religion populaire, je ne crois pas qu’il faille sauter sur tout ce qui bouge, juste parce qu’on est un mec. Donc je m’interroge sur mon regard de mère. Est-il valorisant? Les met-il en confiance? Se sentent-ils aimés?

Toi aussi tu as eu des coups foireux?

C’était comment la Première fois?

T’en penses quoi des mes théories?

Publicités
 

Étiquettes : , , , , ,

6 réponses à “Dans tes rêves (2)

  1. Ninjä

    21 mai 2011 at 22:03

    Perso, en y regardant de plus près, j’ai eu des tas de coups foireux.
    Il y a eu celui où j’aurais dû le faire sur un matelas à eau parce qu’on moins la planche m’aurait servie.
    Celui où, à cause de la pression accumulée pendant un mois (hé oui, pas évident de remonter en selle après 5 mois hors du circuit… même pas un petit tour de longe), je n’ai même pas réussi à poser la barre :-/ … heureusement, ma Rossinante à la belle croupe n’était pas farouche et encore moins rancunière. Alors nous avons pu remettre le rodéo à un autre jour.
    Puis, y’a aussi celui où, après quelques minutes d’échauffement, la demoiselle est partie en fou rire… mauvais doigté dites-vous ?
    Et la palme du meilleur coup foireux revient à celle qui s’est offerte généreusement un soir d’automne et qui le lendemain donnait l’impression qu’il ne s’était rien passé. Pire : le soir suivant, voulant vérifier que je n’avais pas juste rêvé, je me suis pris un « stop »… rien de plus agréable que de se sentir dans la peau d’un violeur -_- »

    Sinon, ma première fois était mi-cahotique, mi-exquise. Je suis encore partagé entre l’effet des odeurs de latex humide, de la chaussette à zizi trop étroite et le fait d’être arrivé à ne pas « passer pour un puceau ».

    Concernant les théories de Fernanda :
    – Le mec qui expédie l’affaire plus vite que FedEx c’est peut être aussi parce qu’il s’en fout du « bad buzz ». Etant bogoss de son état, il sait que même face aux rumeurs qui pourraient découler de ses contre-performances, il trouvera toujours une autre grognasse à étreindre rapidement.
    – Pour avoir, d’une certaine façon, subit le Syndrome de la Vierge… C’est aussi la conséquence d’une image qui nous ait présentée par la partenaire en question. Peu entreprenante ou hyper prolixe au sujet de ses principes moraux, aucune des deux n’est un appel à la cavalcade débridée (sauf peut être la deuxième si on a pris l’option « défi dévergondage »). Faute de plan de route (même vague), on a vite fait de ne pas sortir des sentiers battus afin de ne pas effaroucher notre monture.

    Pour finir, j’attends impatiemment la catégorie suivante…

     
    • lagrossefernanda

      22 mai 2011 at 20:01

      « Dans la peau d’un violeur » … tout de suite les grands mots. Et les femmes, elles ont toujours eu le droit de dire « non ». Après, ce n’est pas parce qu’elles l’ont eu tard qu’il faut pas prendre l’habitude …
      Quant au syndrome que tu décris, ce n’est pas celui de la vierge, mais un manque de communication manifeste. Le Syndrome de la Vierge implique que le partenaire soit … vierge. Et qu’on ne se sorte pas de l’impression de pureté qu’on a eu quand on l’a rencontrée.

       
      • Ninjä

        27 mai 2011 at 06:22

        J’ai visiblement mal utilisé l’expression « dans la peau d’un violeur ». C’est peut-être un tantinet fort.
        Je parlais de mon ressenti par rapport à la froideur et le dégoût qui ont été exprimés. En comparaison d’avec la nuit précédente, oui, elle s’est effectivement forcée à avoir un rapport intime alors qu’elle n’y tenait pas vraiment. N’est-ce pas là une définition du viol ? Cette femme aurait très bien pu se réveiller le lendemain, porter plainte et prétextant un rapport de force, une peur par rapport à ma réaction, etc. Putain ! J’ai failli être DSK !!!
        Mis à part ça, je suis tout à fait d’accord avec le droit au « non », d’ailleurs je le revendique. Si l’on est pas à l’aise face à une situation, il faut la refuser clairement et pas se laisser embarquer en espérant que ça passera.

        « Le Syndrome de la Vierge implique que le partenaire soit … vierge. »
        En effet, je l’avais bien compris ainsi. D’où l’utilisation de « d’une certaine façon ». Mais comme tu le dis, la situation découle plus d’un manque de dialogue que d’un malaise face à l’impression de salir que l’on peut ressentir avec une vierge; même après qu’elle ne le soit plus.
        Peut-être qu’utiliser plus souvent « Fais ce que tu veux  » permettrait à l’autre d’afficher ses vraies intentions ?… mais je n’en suis pas si sûr. La lâcheté pousse à (ne pas) faire tellement de choses.

        Enfin… Heureusement qu’il y a eu les bons coups qui font « oublier » les coups foireux !

         
  2. MmeD

    22 mai 2011 at 09:20

    7 minutes, c’est pas syndical, j’en suis presque sûre.
    J’ai connu aussi un mec type Pekin express. mais j’ai pas réitéré, faut pas déconner.

     
  3. Mecijah

    26 mai 2011 at 22:06

    etude tres interessante. J’avais jamias vu ca comme ca lol. moi je crois ke je me suis tapee ke des bogosse koh lantah une fois k’ils ont eu la grosse conne ke je suis ils sont confus et ne savent plus ce k’ils veulent ou k’ils voulaient ou bien keceke maman va dire? lol je ne veux pas blamer uniquement le bogosse qui doit trouver son compte dans ce genre de relation… peut etre un peu plus d’estime de soi ou de confiance… faut vraiment avoir un problem pour toujours retomber dans les memes schema, et malgre le manque de satisfaction, ne pas s’en sortir. nyenc nyenc je suis de nature a abandonner rapidement surtout kan ca n’a pas de sens peut etre ke je boost mon estime de moi et ma confiance en moi en regardant mon bogoss. Fo arreter! merci pour cette reflection tres enrichissante

     
    • lagrossefernanda

      26 mai 2011 at 23:51

      Bonne question: pourquoi on continue les mêmes schémas de merde? j’y consacrerai un article, je pense

       

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :